COMPOSITION DU CERCLE DES SENTINELLES 2022

COMPOSITION DU CERCLE DES SENTINELLES 2022

Crédits photos : Maude Chauvin Maxime Côté Amélie Frederic et Guillaume Boucher

 

ANIMATION :

Joël Beddows

 

PARTICIPANTS :

Laura Lussier

Lesly Velàsquez

Olivier Sylvestre

Valécia Pépin

Isabelle Payant

Dave Jenniss

Liliane Boucher

Les participant.e.s au Cercle des Sentinelles se réunissent par vidéoconférence quatre fois au printemps 2022. Dans le plus grand respect des singularités, des différences et des réalités de chacun.e, les sept artistes francophones issus de divers milieux réfléchissent ensemble à la manière de nommer les mondes de l’enfance et de l’adolescence et de s’en emparer afin de les rendre plus accessibles et inclusifs, tant au niveau des processus créatifs que de la représentation.

Thématique numéro 1 : Quel est l’apport de l’identité personnelle à la création ?

Nos démarches de création sont parfois autobiographiques. Sciemment ou possiblement inconsciemment, les artistes placent leur parcours personnel ou leur rapport intime à un sujet au cœur d’une démarche de création. Dans quelle mesure votre « je » nourrit-il vos projets ? Comment et avec quels objectifs ? Est-ce une posture qui traverse l’ensemble de votre œuvre, une partie ou pas du tout ?

Thématique numéro 2 : Quel est l’apport de l’identité collective à la création ?

Les identités collectives sont multiples et leur importance peut varier selon les contextes d’énonciation. Quels sont les « nous » qui vous habitent comme artistes ? Est-ce que vos identités nationales, régionales ou même communautaires aident à définir les sujets que vous abordez ou les langages scéniques que vous proposez ? Est-ce que votre appartenance à une collectivité est importante pour assurer la réceptivité de vos œuvres ?

Thématique numéro 3 : Le théâtre comme acte de cocréation

Selon certains, les divisions traditionnelles entre producteurs et récepteurs de sens s’effondrent de plus en plus au théâtre. Selon d’autres, elles ont toujours été floues, notamment dans le domaine des esthétiques jeunes publics. Quels sont les agencements d’un dialogue salle-scène qui définissent votre pratique ? Comment les artistes et leurs publics cocréent-ils aujourd’hui l’événement théâtral ? Comment le public touché est-il aujourd’hui invité à investir, voire à déterminer, les possibles des histoires contées ?

Thématique numéro 4 : L’absence ou la simplicité sur scène

Le théâtre jeunes publics d’ici a longtemps résisté aux excès explicatifs, trop près des approches pédagogiques à la pratique. Or, comment arrive-t-on aujourd’hui à articuler les corollaires de ce « trop-plein » démonstratif ? Est-ce que la simplicité, l’absence, le non-dit, le silence ou la lenteur font partie de votre démarche ? Est-ce qu’il s’agit d’un moyen pour encourager le public à investir une œuvre en traçant son propre chemin dans une quête de sens ou d’émotion ? Est-ce une façon d’affirmer ou de travailler à la scène d’autres types de présences, de personnages ou d’idées?

 

Pour accéder au dossier de présentation complet, cliquer ici.

Partager cette publication