CRÉATION JEUNE PUBLIC ET NUMÉRIQUE

CRÉATION JEUNE PUBLIC ET NUMÉRIQUE

_ Du 1er au 5 novembre 2021 _

La compagnie Les Incomplètes propose une semaine de réflexion à l’occasion de sa résidence virtuelle au Cube, centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse. Sur la plateforme Zoom, du 1er au 5 novembre 2021, tous les jours à 9h30.

S’adresser aux enfants par le biais du numérique soulève de nombreuses questions, sur les plans éthique, développemental et artistique. La quête de nouveaux moyens de création et l’innovation sont une préoccupation constante pour les artistes, et les créateurs jeune public n’échappent pas à cette réalité. Toutefois, la responsabilité d’accompagner les enfants, de les inviter à vivre une saine expérience du monde est aussi une considération majeure pour ceux·elles qui destinent leur travail au jeune public.

Comment le faire sans compromettre le sain développement des enfants ? Où en sont les recherches scientifiques quant au rapport des enfants avec l’écran ? Quelle différence entre la passivité qu’impose la télévision et l’interactivité qu’implique le web?

Toujours alimentées par un désir d’explorer de nouveaux territoires de création, Les Incomplètes se sont intéressées à ces enjeux à travers la création de Nous, berceuses, un grand projet numérique destiné aux 8 ans et plus. Souhaitant nourrir ce projet-laboratoire par l’intermédiaire d’une réflexion collective, la compagnie prendra un temps de recul grâce à une résidence virtuelle d’une semaine au Cube, en mettant sur pied un colloque et en produisant un cahier de bord virtuel qui fera état de leurs réflexions.

Prenant appui sur un premier cycle de tables rondes ayant eu lieu au Mois Multi en février 2021, Les Incomplètes proposent un nouvel espace d’échange, plus poussé où leurs pairs pourront assister à deux conférences et trois panels thématiques, qui permettront à l’ensemble de la communauté de s’informer et de réfléchir dans une perspective de partage des savoirs et d’innovation des pratiques.

La résidence virtuelle offerte par Le Cube permettra aux Incomplètes de nourrir leur propre réflexion au contact des autres créateurs jeune public, de prendre un certain recul sur le projet de création en cours et d’en interroger le sens et l’impact, à la lumière des échanges nourris d’expertise auxquelles elles participeront. En ouvrant ce temps de résidence comme un espace d’intelligence collective, la compagnie poursuit une démarche qui est au fondement de sa création : évoluer sur de nouveaux chemins dans la rencontre avec l’autre, le dialogue et la collaboration.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !

(Attention : les places sont limitées!)

S’informer et réfléchir ensemble dans une perspective de partage des savoirs et d’innovation des pratiques.

LUNDI 1er NOVEMBRE à 9h30

_ Le développement du cerveau et présence à l’écran

Une conférence d’Adeline Dubreu-Béclin, psychologue clinicienne

Présentation de résultats de recherches validées par la communauté scientifique sur la surconsommation d’écrans durant la petite enfance. Tour d’horizon des apports de la psychologie du développement permettant de comprendre les besoins fondamentaux du jeune enfant et de ce fait, ce que les écrans ne lui apportent pas et en quoi ils peuvent entraver certaines acquisitions. Sensorialité, repérage temporo spatial, capacités d’attention et de concentration… Adeline Dubreu-Béclin abordera aussi l’importance du jeu dans la croissance psychique et le développement de l’empathie.

Adeline Dubreu-Béclin est psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, spécialisée dans la prise en charge des enfants, adolescents et dans le soutien à la parentalité. Membre de l’Association « 3-6-9-12, Apprivoiser les écrans et grandir » de Serge Tisseron.

_ Cette activité fait partie du cycle de conférences LES SAVOIRS EN PARTAGE présenté par Le Cube et la Maison Théâtre.

 

MARDI 2 NOVEMBRE à 9h30

_ Théâtre et virtuel – État des lieux

Panélistes invités:

_ Laurence P. Lafaille et Audrey Marchand | Les Incomplètes _ Le projet Nous, berceuses est une œuvre contemplative et interactive sur le web, amenant les enfants de 8 ans et plus à vivre une expérience artistique multidisciplinaire innovante, explorant les thèmes de la solitude, de la transmission, de l’enfance et de la vieillesse à travers la figure de la chaise berçante.

_ Erika Tremblay Roy | Petit Théâtre de Sherbrooke _ Depuis 2015, la compagnie offre ponctuellement aux enseignants une nouvelle forme d’événement théâtral à vivre avec leurs élèves intitulée les Petites formes voyageuses. Conçue initialement pour être présentée en chair et en os dans les écoles secondaires, la production Nos petits doigts a été entièrement retravaillée afin d’être diffusée sur Zoom.

_ Mireille Camier | Productions Quitte ou double _ La compagnie porte une attention toute particulière à l’exploration de l’espace et du rapport avec le spectateur. Leurs projets crée une rencontre différente et englobante avec le public, afin de mettre de l’avant l’expérience, l’instant présent et la mise en représentation. La production Bluff, par exemple, nécessite un dispositif de téléprésence développé par la Société des arts technologiques [SAT] et qui permet la rencontre entre trois interprètes et trois publics dans trois villes différentes en même temps.

(Animé par Mélanie Dumont)

 

MERCREDI 3 NOVEMBRE, à 9h30

_ Théâtre audio – État des lieux

Panélistes invités:

_ Karine Sauvé | Mammifères _ Les trois épisodes du balado Chansons pour le musée sont disponibles sur différentes plateformes. La compagnie propose d’écouter cette adaptation audio du spectacle du même nom en solo, en classe ou en road trip afin de se laisser surprendre par ce récit touchant et fantaisiste ce concert théâtral rappelant les pouvoirs mystérieux et insoupçonnés de l’art.

_ Jean-François Guilbault | Arrière Scène _ En partenariat avec La Maison Théâtre et Les Gros Becs, L’Arrière Scène développe Le Théâtrophone : une plateforme numérique de théâtre audio dédié d’abord aux publics scolaires où se retrouveront des œuvres issues du répertoire dramatique québécois.

_ Sylvain Perron | Des Confettis _ À l’entrée de l’école, une valise voyageuse s’est posée et elle a une histoire à raconter. La compagnie plonge les spectateurs dans une expérience sonore immersive qui invite au voyage et à la poésie, avive l’imaginaire et met les écrans en quarantaine, grâce à une valise contenant des contes polyphoniques.

(Animé par Martin Boisclair)

 

JEUDI 4 NOVEMBRE à 9h30

_ Intégration des langages numériques à la scène – État des lieux

Panélistes invités:

_ Laurence Régnier | Théâtre du Fol espoir _ Déambulatoire théâtral, Le sexe des pigeons peut compter sur une plateforme numérique exclusive au public invité. La compagnie a imaginé une expérience novatrice qui se décline dans le réel comme dans le virtuel. De chaque côté de l’écran, l’intimité est ainsi démultipliée.

_ Véronique Bossé | Youtheatre _ La compagnie qui a célébré son 50e anniversaire en 2018, cherche à créer des œuvres innovantes, interdisciplinaires et inoubliables qui interpellent les jeunes d’aujourd’hui. Les créations telles que Projet pupitre et Tout comme un rêve reflètent la préoccupation actuelle de Youtheatre d’intégrer les nouveaux médias dans son travail en espérant ainsi rendre le théâtre jeune public pertinent et contemporain.

_ William Gault | MAPP_MTL _ MAPP est né en 2016 du vœu d’offrir un terrain d’expression vitrine accessible aux talents montréalais tout en démocratisant et favorisant le développement du vidéo mapping. Leur festival annuel ainsi que l’ensemble des événements programmés tout au long de l’année s’inscrivent dans une volonté inclusive, solidaire et sont animés par la passion de l’exploration artistique. C’est aussi en proposant des ateliers créatifs à la portée de tous, ouvrant un véritable dialogue inclusif entre habitants, artistes et leur quartier que MAPP se positionne en tant qu’acteur actif et impliqué dans le rayonnement de cette pratique émergente.

(Animé par Benoît Vermeulen)

 

VENDREDI 5 NOVEMBRE à 9h30

_ Enjeux éthiques de l’adresse à l’enfance par le web

Une conférence de Mathieu Gagnon, éthicien et professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke

Titulaire d’un doctorat en psychopédagogie, d’une maitrise ainsi que d’un certificat en philosophie pour enfants, Mathieu Gagnon est professeur agrégé à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Directeur de l’équipe DéPhi et chercheur régulier au Groupe de recherche sur l’éducation éthique et l’éthique en éducation, ses champs d’expertise concerne l’éducation éthique, le développement de la pensée critique, l’épistémologie ainsi que les fondements en éducation.

Au cours des 20 dernières années, Mathieu Gagnon a œuvré de manière active au développement de la pratique du dialogue philosophique avec les enfants. Son expertise dans le domaine, que ce soit comme chercheur ou formateur, l’a conduit à publier différents ouvrages, articles scientifiques et professionnels ainsi qu’à prononcer plusieurs conférences sur invitation, tant au Québec qu’à l’international.

_ Cette activité fait partie du cycle de conférences LES SAVOIRS EN PARTAGE présenté par Le Cube et la Maison Théâtre.

Partager cette publication